Détecter les mensonges par le langage corporel

Langage corporel

Comment décrypter le Langage du corps des autres et donner la meilleure image de vous-même

Après avoir suivi cette formation par e-mail gratuite vous saurez :

  • Detecter quand on vous ment et quand on vous dit la vérité
  • Comment ne plus vous faire manipuler
  • Comment détecter les signes de la séduction et paraître à votre avantage
  • Comment deviner ce que l'autre pense de vous
  • Et bien plus encore...

Tout individu reconnaîtra volontiers avoir eu, un jour ou l’autre,  l’occasion de mentir au cours de son existence sans qu’il soit besoin pour autant, de le qualifier de menteur. Pour d’autres en revanche, c’est devenu une habitude, à tel point que certains sont même assez forts en ce domaine.

Sachant cela, comment faire confiance à ceux qui nous côtoient ?  Ami, frère, soeur, amant(e), collègues ou même étranger nous disent-ils la vérité ? Existe-t-il des indices qui permettent de détecter le mensonge ? C’est en effet tout à fait possible : les menteurs se trahissent presque tous grâce à certains indices qu’ils émettent bien involontairement au travers de leur langage corporel.

Quand il s’agit de détecter le mensonge, certains signes sont à surveiller plus particulièrement : nervosité, anxiété, stress, tension nerveuse, attitude sur la défensive et inconfort étant parmi les plus communs. Ces différents éléments de comportement sont souvent mis en évidence par certains gestes, tics ou expressions du visage, par des mouvements spécifiques des yeux, par des paroles hésitantes etc…

Sans que cette liste soit exhaustive, voici donc ci-après, un bref exposé de quelques uns des signes révélateurs du langage corporel du mensonge :

Toucher (trop) souvent son corps

Le fait de toucher son corps à plusieurs reprises sert souvent à se donner une contenance. Les personnes qui mentent ont tendance à toucher ou à frotter leur nez, à gratter leur front, à jouer avec leurs cheveux, à se couvrir la bouche, à se tordre les doigts,  etc.

Le besoin fréquent de se toucher indique une extrême nervosité et une tension croissante. Il ne faut cependant pas s’y fier à 100 % car certains menteurs « professionnels » ont appris ces signaux et  éviteront donc de les manifester. Dans un tel cas, l’utilisation d’autres indices sera plus pertinent.

Erreurs de mots et hésitations

Les gens qui mentent, et en particulier ceux qui sont pris sur le fait, trébuchent sur les mots, bafouillent ou prononcent leurs phrases de travers. On peut remarquer une hauteur de voix plus élevée qu’à l’habitude et une vitesse d’élocution plus rapide. Ce genre d’indice peut toutefois, être délicat à interpréter puisqu’une personne peut très bien parler ainsi de façon habituelle. Il est en revanche utile si vous remarquez une différence avec la façon dont elle a l’habitude de parler.

Les mouvements des yeux

Les mouvements des yeux font partie des indices qui révèlent avec le plus d’exactitude l’honnêteté ou le mensonge. Regard plissé, regard au loin, déplacements latéraux, clignements fréquents sont des indices révélateurs d’une contrevérité. Le menteur a parfois la pupille qui se dilate, typique d’un état de tension, mais ce n’est pas évident à observer.

De tout temps, on a dit que le fait de ne pouvoir soutenir le regard indiquait le mensonge ; étant donné que cette astuce est de plus en plus connue, il est maintenant difficile de s’y fier : une personne peut en effet vous regarder bien en face alors qu’elle vous ment.

Postures révélatrices

Une personne avertie peut très bien tenter de camoufler un mensonge en contrôlant ses expressions faciales tout en faisant en sorte qu’elles donnent confiance. Cependant, son corps trahira quand même son manque de franchise : on pourra par exemple observer une certaine raideur du corps, bougeotte, nervosité, tremblement des mains ou encore le fait de traîner les pieds…

Les paumes des mains.
Exposer ses paumes de mains indique toujours la sincérité. Par exemple, une personne inspire plus confiance lorsque que ses paumes sont orientées vers le haut alors qu’elle vous tend la main pour vous saluer, tandis que le menteur les expose rarement et préfère les cacher dans ses poches.

Croiser les bras sur la poitrine indique une personne qui cherche à se protéger, ou qui est sur la défensive.

On a remarqué qu’une personne qui ment transpire plus que d’habitude, que ses battements cardiaques s’accélèrent, que sa respiration est plus profonde. Son teint devient plus pâle.

D’autres indices du mensonge

En plus de ceux précédemment exposés, il existe bien d’autres indices qui trahissent le mensonge, cependant ils sont moins fiables pour détecter la malhonnêteté.

Parmi ceux-ci, on note les sourires forcés, le resserrement du front entre les sourcils, le fait de se mordre les lèvres, les haussement d’épaules à répétition, de nombreux mouvements de la pomme d’Adam (ils indiquent la déglutition), une dilatation des narines, un resserrement des lèvres, des mouvements de tête latéraux, mais aussi délai avant de répondre, incapacité à se concentrer sur d’autres choses et bien d’autres gestes ayant une apparence non naturelle.

Le fait de savoir comprendre et interpréter le langage corporel est tout un art. Bien que certains indices que nous pensons reconnaître puissent parfois ne pas être 100 % fiables, certains autres montrent de façon claire si votre interlocuteur est fiable et honnête ou s’il cherche à vous tromper.

Vous voulez découvrir encore plus de détails qui vous permettent d’identifier les mensonges ? Profitez dès maintenant de cinq jours de formation gratuite ! Il vous suffit d’indiquer votre prénom et adresse email dans le formulaire ci-dessous. Vous recevrez le premier cours dans quelques instants :

0
Shares
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: